FAQAccueilS'enregistrerMembresConnexionRechercherGroupes

Partagez | 
 

 Artemis Killery_ cinquième année_

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Artemis Killery
°0°5ème Année°0°

°0°5ème Année°0°
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 26
Message Personnel : Je n'veux pas vous faire de mal, juste me faire du bien...
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Artemis Killery_ cinquième année_   Sam 29 Sep - 15:28

Généralité

Nom/Prénom : Artemis Killery

Age : 15 ans

Date de naissance : Automne 1925

Description physique (au moins 7 lignes rédigées ) :

Artemis est indéniablement beau, bien sûr on peut être beau et ne pas marquer l'esprit des gens, or Artemis est beau et charmant. Des traits fins légèrement anguleux, des yeux d'un vert changeant , comme tous les yeux clairs. Comme tous ceux qui ont les yeux clairs les jumeaux possèdent un regard saisissant, du côté d'Artémis parfois trop parlant. Trop dur lorsqu'il est déçu, trop méprisant, trop ouvert sur ses émotions entre-autre, bien évidement lorsqu'il charme une demoiselle il sait leur donné l'expression qui ferat vaciller le coeur de sa victime.
Il possèdent des cheveux brun sombre, presque noir, raide et indiscipliné. Peut-être est-ce fait volontairement, Caliban ne semble pas avoir autant de mal qu'Artemis à se coiffer. Il semblerait que ça plaise à ces demoiselle alors...
Le jeune homme est soigné, jusqu'au bout des ongles. Proprement coupé, il à la chance de possédé des mains d'une agréable finesse encore une fois caractérisé par ses angles. Le peu d'apétit qu'il possède n'aidant pas à se remplumer... Au premier abord l'adolescent n'a pas l'air trop angagent, l'air trop sombre lorsqu'il ne sourit pas, lorsqu'il ne parle pas, ne s'agite pas. Pourtant lorsque son corps s'anime il attire bien des regards. Par un sourire profondément bienveillant, faussement (?), une atitude légère et une inconscience particulière à son âge.
Le charme de la jeunesse l'habite, pas encore trop habîmé par la vie lorsqu'on ne le surprend pas seul, rare sont ces moment où les expretions désertent son visage. Toujours cette horreur du vide. Reflet de sa vie s'imprimant sur ses traits ? En réalité lorsque le masque tombe Artémis à l'air plus sombre qu'un adulte toturé pour la simple e bonne raison que le contraste est trop fort...

Caractère (au moins 7 lignes rédigées) :

Bien que les jumeaux Killery soient casiment identiques leurs caractères contrastent fortement. Alors que Caliban est calme, studieux et plutôt solitaire Artemis est un véritable électon libre cherchant toujours de la compagnie, jolie de préférence.
Le plus jeune des jumeaux à un don incontestable pour s'attirer des ennuis, les fois où son sang à coulé ne sont pas rare, malheureusement pour lui ce genre de désagréments ne suffisent pas à le calmer... Tête brûlée ? Le plus dangereux de ces petits jeux est certainement celui des sentiments, jouer avec le coeur des demoiselles de Poudlard. Les demoiselles entouré de famille influentes et dangereuse, aînée expérimenté et en colère après avoir récupéré les bout de coeur. Peut-être qu'en réalité il se venge en se penchant sur leur coeurs, petites rêveuses qui s'accrochent et qui pleurent. Il ne ment pourtant pas, il ne leur promet pas le bonheur, ne leur sussure jamais de futiles mots d'amour...
Pas qu'il n'ait pas de sentiments, on ne peut être totalement dénué de sentiments à seulement quinze ans, juste un peu trop désilusioné.Vivre son enfance dans un orphelinat avec des gamins plus virulants les uns que les autres n'aide pas à rester doux et aimable... Ou pas avec le caractère de ce gamin là.
La seul personne à qui il porte une sincère attention est bien son jumeaux. Bien qu'il se moque de lui sans raison, à la moindre occasion, il ne le laisserait pour rien au monde. Ça façont d'aimer ? Peut-être. Toujours est-il qu'il est posséssif et jaloux, il n'aime pas que son frère s'intéresse trop aux autres. Préférant garder une bulle leur appartenant. Un monde privilégié qui lui aura permis de tenir jusqu'ici. Le gamin n'a pas de réel but dans la vie. Pas de rêve de pouvoir, pas de grande carrière en vue. C'est peut-être une de leurs plus grande différences, Caliban est certainement plus intelligent qu'Artemis, ce qui ne veut pas dire qu'il soit sot, juste qu'il n'a jamais fait aucun effort. Parfois un déclic suffit, le gamin ne l'a toujours pas eu. Il n'est pourtant pas inactif en cour, il s'en sort plutôt bien, sans jamais exeler.
Il s'active plutôt à rouler le monde, les bluffer avec des mots bien placés. Faire rire en lançant une réplique bien sentie et s'entourer de monde, qu'on l'aime, l'admire, le déteste, tant qu'on ne l'ignore pas, qu'on ne passe pas devant lui en lui jettant un seul regard. Un regard d'évaluation comme les probables parents qui vennaient choisir leur rejeton à l'orphelina....
Finallement son comportement est probablement dû à une exessive peur d'abandon ?

Origine :

Orphelin . Ce mot qui fait s'abaisser la comisure de vos lèvres, ça n'est pas mortel rassurez-vous. Les jumeaux sont donc Orphelins, abandonnés devant le premier bâtiment à portée. Leur mère s'étant débarassé de ces rejetons de monstre. Elle se serait bien fait avorté mais c'etait encore interdit et elle n'avait pas assez d'argent pour recourir aux soins d'une faiseuse d'ange. Leur génitrice est donc moldue, leur père sorcier, la cause de leur enfance sans parent. Il avait des pouvoirs magiques, cet homme était indéniablement possédé par le malin. N'est-ce pas évident ? Alors pourquoi élever des enfant du diable ? Les deux garçons sont donc de sang-mêlé.

Qui êtes-vous ?

Animagus Un loup

Patronus Un macaque(<3)

Epouvantard : Sa solitude . Autrement dis, les cadraves de son entourage et particulièrement celui de son frère.

Votre baguette Écailles de Magyar, bois de cerisier, 29,42 centimètres

Histoire (au moins 20 lignes rédigées, à la première ou troisième personne au choix mais pas les deux.)

L'histoire commence avec les cris de deux bouts de chair rose, hurlant à s'exploser les poumons devant la porte d'une concierge. Première porte qui était à la porté de leur mère. Pas la peine de s'embarasser à trouver un endroit déscent, les deux nourrissons étaient les rejetons du diable. Une génitrice bien simple d'esprit on l'avourat.
Seulement les enfants n'étaient pas possédé et encore moins coupable de la moindre diablerie, ils étaient enfants de sorcier. Leur père ayant eut l'inconscience de ne pas exposer la vérité à leur mère. Bien sûr jamais ils ne sauront leur histoire, étant nées sous X. Les braillements finirent par faire sortir la concierge de son lit. Ouvrir la porte. Tomber à genoux devant l'horreur qui se trouvait sous ses yeux. La guerre était définitivement une abomination, même quelques années après et pendant l'effervesence actuelle elle faisait des ravages ,sous ses yeux se trouvait deux adorable bébés envellopé dans une converture trop peu épaisse, le tout reposant dans un panier. S'ils se sortaient de cette épreuve ils survivrait même en ces temps difficiles. Comment pouvait-on abandonner ses enfants ? Étrange ce petit paquet. La femme les mena au premier orphelinat de l'endroit, pas qu'elle n'ai pas de coeur, juste pas assez d'argent pour deux bouche de plus.


"On devait avoir quatres ans et il se moquaient de Caliban, ils étaient trois, ils étaient grand. Cal' haussait les épaules, il s'en foutait. Je me souvien encore de la chaleur de mes joues quand elles sont devenues rouge. Je me souvien encore de la vitesse à laquelle ils ont fondu sur moi après que celui du milieu ai reçut ma chassure dans le visage. Et puis les cris de la surveillante quand elle à vu mon visage plein de sang. On était tous punis pendant un mois. J'en avais rien à faire, j'avais réussit à pourrir leur mois. Cal' doit encore se souvenir de mon sourire moqueur derrière le sang de mon nez."

Le personel de l'orphelinat s'étonnait de voir Artemis si calme avec Caliban alors qu'il était un des plus bagarreurs. Personne ne chercha à comprendre, se delectant juste de ces moments d'accalmies. Est-il nécéssaire de préciser que Caliban avait plus de succès au près des adultes que son jumeaux ?

" Le rire de Thomas m'énervait, il ne cessait de répéter "Artemis est une fille! Artemis est une.." et les autres reprennaient la chanson en me montrant du doigts. Je prennait ma fourchette et la remplissait de petits poids pour les lancer sur le garçon. Pourquoi le maître en fesant l'appel avait crut bon de signaler aux autre qu'Atemis était le nom d'une déesse païenne ? Même Caliban s'était moquer. J'ai détesté mes parents pour leur idiotie. J'ai détesté mon frère pour sa connerie. J'ai du nettoyer le refectoire avec Thomas après la bataille de nourriture.
Quand je suis rentré, j'ai filé sous ma couette en enlevant juste mes chaussures. Caliban devait me soutenir en toutes situtation, c'était une promesse qu'on s'était fait, ne jamais laisser l'autre dans la merde. Je crois que c'est ce jour là ou j'ai commencé à grandir."

Le directeur de l'orphelinat partait en retraite pendant l'été 1931, il serait remplacer par la femme blonde qui vennait régulièrement les surveiller. Elle posait souvant son regard bleu froid sur Artemis quand celui-ci s'apprètait à faire une bêtise. C'était étrange cette sensation d'impuissance face à quelqu'un de plus vieux. En temps normale ils ne voyaient rien. Le directeur fut remplacé, l'orphelinat devin plus strict. La nouvelle directrice Mrs Thomson était plus pointilleuse que le bon vieux Rutherford.

" Pour la première fois notre classe sortait en ville, enfin, on allait dans un parc étudier les arbres. Une magnifique occasion de découvrir la ville avec Paul, Marc et Alicia. Mrs Thomson nous avait donné un plan du parc et rendez-vous à l'entrée lorsque Big Ben sonnerait 5 heures.
On avait donc trois heures pour découvrir Londres. Je lançais un regard à Cal' avant de passer la barrière, j'aurais bien aimé qu'il nous accompagne, mais il avait trop soif de connaissance pour quitter le parc. Dommage.
Ces trois heures font parti de mes plus beaux souvenirs. Le soir j'ai finit mon assiette en riant avec Paul, Mrs Thomson nous regardait du bout du refectoire, je suis certain qu'elle savait qu'on avait pas écrit une seule phrase sur le parc et qu'elle attandait le lendemain pour nous punir. Ce que j'aimais bien c'était le petit sourir qu'elle arrivait pas à retenir en nous regardant.

Le soir je suis allé voir Cal' dans sa chambre et on à fixé notre date d'anniversaire. Désormais on était née le 13 Novembre. "

Deux années s'enchainèrent sans problèmes, les jumeaux se déccrochaient de plus en plus l'un de l'autre. Ou plutôt, Artemis se déccrochait de plus en plus de Caliban. Son aîné changeait, il s'était passé un truc étrange un soir, un truc qu'Artemis ne pouvait pas expliquer et qu'il avait mit sur le compte de la fatigue. Caliban avait parut gêné comme si le truc étrange venait de lui. Les jumeaux avait huit ans et toujours pas de parents.

" Mrs Thomson nous avait expliqué qu'il était plus difficile d'adopter deux enfants qu'un, qu'il faudrait peut-être qu'on se sépare. Je me suis sentit très petit sur mon siège. J'ai lancé un regard à Caliban. Il ne me regardait pas. Pour la deuxième fois j'eu l'impression qu'il m'abandonnait... Je suis sorti de la pièce en essuyant des larmes de colère et de frustration. Je savais que Cal' serrait choisit. Il était plus calme que moi.
La visite de "parents potentiel" qui suivit me démoralisa, j'ai rangé ma chambre sans espoir, je me suis lavé et j'ai mit les plus beau habits que j'avais. Le rituel semblait éraillé sans l'espoir de vivre avec mon frère. On en avait pas parlé, je ne savais pas ce qu'il en pensait.
C'est un petit couple sans remords qui s'était arrêté devant Cal', ils voyaient bien que j'étais sa réplique exact, ils s'en moquaient. J'ai vu dans leur yeux qu'ils emmèneraient mon frère, j'ai vu dans ceux de Cal' le bonheur de sentir une main maternelle carresser sa joue. J'ai baissé la tête et j'ai repoussé la jeune femme blonde qui tendait la main vers moi. "

Les jumeaux de l'orphelinat ne se parlait plus beaucoup depuis quelques mois. Pendant ce temps un couple de gens très respectable était venut à plusieurs reprises pour voir Caliban. Ils rendaient visite à leur futur fils le temps que les papiers soient parfaitement en règle. On constata dans ce même temps qu'Artemis perdait de plus en plus l'appétit...

"Le jour du départ de Caliban un grand soleil brillait dans le ciel, Mr et Mrs Killery serrèrent la main de Mrs Thomson. Celle-ci ébourrifa la tignasse brune de Caliban. Il semblait partagé entre le joie et l'inquiètude. On alla me chercher pour que je dise au revoir à mon frère.
Je refusais catégoriquement, préférant regarder la voiture de Northfell à travers la vitre de l'orphelinat. Pas un instant je ne quitta l'objet des yeux, je me répétait inlassablement qu'elle allait casser.
Le couple fit monter Caliban à l'arrière. L'homme mit le peu d'affaires qu'il posédait dans le coffre et la femme monta à l'avant. Sans raison une roue de la voiture creuva, instantanément je sursautais. Mon coeur se mit à battre plus fort, personne ne pouvait le comprendre mais c'était moi qui avait fait péter cette roue. Je ne sais plus combien de temps je suis rester à regarder la roue, choqué. Je n'ai même pas fait attention au fait qu'on appellait un taxi pour m'enlever Caliban..."

On laissa Artemis seul devant la vitre jusqu'à l'heure du diner. Mrs Thomson lui parla longuement pour le convaincre de se confier, lui faire comprendre que sa n'était pas grave et qu'il reverait son frère en grandissant. Artemis la fixa un instant et parti se coucher sans rien dire. Il passa une partie de la nuit assit entre son armoire et son lit, pied nu sur le carlage froid. Paul et Marc furent punis pour avoir quitté leurs chambres dans la nuit. Ils étaient venu jouer aux cartes avec Artemis. Le gamin avait sourit.
La vie continuait son court, Artemis n'avait même plus envie de se trouver une famille, après tout à l'orphelinat il lui restait Paul et Marc?
Pour l'anniversaire de Marc ils firent le mur et disparurent tous l'après-midi. Leur enseignant le signala à Mrs Thomson qui les trouva tous les trois assis dans la chambre de Paul. Elle soupira et les punit une nouvelle fois. Dans la même journée elle avait reçut un coup de fil de parent adoptif de Caliban : Celui-ci réclamait son frère... Elle aurait peut-être du se douter que l'intelligent gamin aurait trouvé un stratagème pour rester avec son jumeaux ?


Dernière édition par le Dim 30 Sep - 16:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artemis Killery
°0°5ème Année°0°

°0°5ème Année°0°
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 26
Message Personnel : Je n'veux pas vous faire de mal, juste me faire du bien...
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: Artemis Killery_ cinquième année_   Dim 30 Sep - 1:34

" Il neigeait comme jamais il n'avait neigé, mon premier hiver sans mon frère. Ma quatrième rencotre parent /orphelins sans lui. On ne vennait plus me voir, tout au plus on me demandait mon nom. Je m'ennuyait donc profondément, j'avais neuf ans, j'étais trop vieux pour être adopté. Alors je gardait le visage collé à la vitre pendant que les enfants essaiyaient d'être à la hauteur des exigences. Ils voulaient partir, je les comprenais.
Je me contentais de regarder les flocons de neiges s'écraser sur la couche déjà trop épaisse de blanc. Mes joues trop maigre étaient empourprée, mes poings serrés, je pensais encore une fois que Caliban m'avait abandonné sans un regard. Pas un mot, je tapais contre la vitre et m'en allait loin de cette idiote séduction. Une fois de plus j'enpreintait un chemin inconnut de Mrs Thomson pour aller respirer l'air froid de Londres. J'avais négligé l'idée de me doter d'une écharpe, je marchais donc les mains dans les poches et la tête enfoncé dans mon pull trop grand. Pull certainement porté par des anciens de l'orphelinat.
Le froid s'incrustait dans mes poumons et je toussais, tomber malade n'était pas ma première inquiètude si bien que je restais encore longtemps dehors, marchant jusqu'au parc ou on avait été pour la première fois. Je reniflais en fesant le point, Cal'; Alicia et Marc étaient partis. Marc et moi fesions désormais partis des grands.
Je ne sais plus combien de temps je suis resté dans ce parc je me rapelle seulement du froid qui me brûlait la gorge et de la chaleur de l'orphelinat qui me sonna lorsque je rentrais. Mrs Thomson m'avait fait appeller pendant mon absence, je trainais le ps jusqu'à son bureau. Frappais trois coup et ouvrit la porte.
Les parents de Caliban étaient là, lui était absent. On me fit signe de m'asseoir, je trempais le siège de neige fondue en esperant que ça abîmerais le cuir. La situation me fut vite exposé. Je serais mit dans la même famille que mon crétin de jumeaux, lequel faisait une sorte de depression se caractérisant par un dégout de tout. Je souriais, vainqueur. Ainsi les parent de l'adorable génie en vennait jusqu'à adopter l'autre ? "

Mois de Mars, les valises d'Artemis étaient déchargés de la voiture. Son "chez lui" était une superbe maison de banlieux Anglaise. Les choses s'engrenèrent rapidement. On installa les jumeaux dans la même pièce, intégra Artemis à la famille.
Les mois passèrent et le différent des deux enfant s'atténua bien qu'Artemis garderais toujours des rancunes quand à cette période de sa vie. Il restait tout de même bien moin démonstratif que dans leur plus tendre jeunesse et ne perdait plus une occasion pour se moquer de sa réplique.
La vie reprit un cour différent, mais plus vivable, auquel Artemis s'adapta plutôt bien laissant Caliban câcher la moindre de ses bêtises à leur parents, expliquer les choses étranges qui se produisaient... Tous assumer en somme...


" C'était au moi de juillet, je descendait pour manger les delicieux scones que nous faisait Mrs Killery dans un état second alors que Caliban me fonçait dessus pour m'entrainer dans notre chambre. Je suivit plus par impuissance de riposte que par réel enthousiasme. Une lettre à l'enveloppe étrange m'atterie sur les genoux, je l'ouvris pour lire que j'étais attendu à l'école de Sorcelerie de Poudlard pour la prochaine rentrée.
Je partais d'un grand éclat de rire et m'affallais sur mon lit alors que Caliban y croyait dur comme fer..."

Caliban réussit à faire admettre à leur parents qu'ils rentreraient dans une école de magie, que ça n'était pas dangereux et même plutôt une voie vers un destint formidable. Si les Killery consentirent à laisser les garçons aller étudier dans cette étrange école ils ne se ventèrent pas d'avoir adopter deux sorciers en herbes...

La vie d'Artémis commença alors à lui plaire, à Poudlard même si on avait des préjugé personne ne pouvait l'attaqué sur son passé s'il n'en parlait pas. Il devint donc inatacable sur ce plan.
Très vite il s'amusa avec différents procédé magique, s'évertua a pourrir la vie de ceux qui l'ennuyaient. Commença très vite à courrir les jupons.
Jamais il n'avait vu autant de pièces, de monde, de professeurs, de connaissances, de créatures étranges réunit en un même lieux...

Les jumeaux partageaient encore beaucoup de leur temps ensemble mais Artemis préferait l'ambiance de sa salle commune et les lèvres des filles au silence de la bibliothèque...


A Poudlard

Réputation : Populaire ? Le mot est léger... Les jumeaux Killery sont connut pour être des opposés flagrant. Artemis pour son attitude définitivement dissipée et le nombre déplorable de punitions qu'il s'attire. Il y à peut-être aussi sa tendance à flirter inconsciement avec n'importe qu'elle demoiselle qu'il trouve suffisement charmente...

Votre première manifestation de magie (pas avant 6 ans, seulement pour les premières années)

Vos notes en fin d'année et vos options (pour les troisième et cinquième années, voir la liste)
histoire de la magie : Passable
botanique : Acceptable
enchantement : Effort Exeptionel
metamorphose : Effort Exeptionel
Potion : Acceptable
défense contre les forces du mal : Acceptable
Astronomie : Acceptable
Options :
étude des moldus : Optimal
rûnes : Acceptable
Soin au créatures magiques : Effort Exeptionel.

Vos Buses, vos options et vos projets pour l'avenir Aucun projet pour le moment.

Animal de compagnie : /

Maisons par ordre de préférence : Serpentard / Gryffondor (à égalité dans les préférences) , Serdaigle, Poufsouffle.

source de l'avatar : http://godspeed-photography.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cadfael Stark
°0°1ère Année°0°

°0°1ère Année°0°
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 21
Message Personnel : Un jour je leur montrerais que moi aussi je sais me tenir comme un vrai sang pur !
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: Artemis Killery_ cinquième année_   Dim 30 Sep - 17:36

Fiche acceptée, tu es a Gryffondor !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artemis Killery
°0°5ème Année°0°

°0°5ème Année°0°
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 26
Message Personnel : Je n'veux pas vous faire de mal, juste me faire du bien...
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: Artemis Killery_ cinquième année_   Dim 30 Sep - 18:38

Merci =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Artemis Killery_ cinquième année_   

Revenir en haut Aller en bas
 
Artemis Killery_ cinquième année_
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cinquième année, 4em cours
» Serdaigle, cinquième année : Tim Janssen
» Cinquième année, 3em cours
» Cinquième année, 1er cours
» Cinquième année, 2em cours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Chambre Noire :: Registre :: Fiches validées :: Elèves :: Gryffondors-
Sauter vers: