FAQAccueilS'enregistrerMembresConnexionRechercherGroupes

Partagez | 
 

 En attendant Poudlard (suite)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jonathan Miller
°0°7ème Année°0°

°0°7ème Année°0°
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 27
Date d'inscription : 20/09/2007

MessageSujet: En attendant Poudlard (suite)   Lun 15 Oct - 3:14

C'était très rare de pouvoir bavarder avec un professeur presque d'égal à égal. A Poudlard il y avait une telle barrière entre le corps enseignant et les élèves que le jeune homme n'aurait jamais pensé pouvoir un jour se moquer des commères avec son professeur d'Astronomie. Pourtant il était majeur, donc théoriquement adulte.

Il hocha tranquillement la tête lorsque deux magasins vinrent s'ajouter à leur liste. L'apothicaire et la librairie, c'était noté. Ils partirent tous deux vers l'arrière du magasin, l'air assuré du jeune homme suffisant à fendre la foule compacte devant eux. Jonathan n'avait jamais l'air menaçant mais sa carrure et la calme assurance de ses yeux sombres suffisaient généralement à intimider les passants. Personne ne tenta donc de se montrer désobligeant envers la jeune femme ou de voler les quelques mornilles de l'étudiant.

Enfin, ils entrèrent sur le chemin de Traverse. La rue était toujours aussi joyeuse et animée. Lorsqu'on venait ici, on pouvait presque croire que la guerre n'était qu'une drôle d'idée moldue et que Grindewald n'était rien de plus qu'une marque de chocolat suisse. Cette insouciance inquiétait plus qu'elle ne rassurait le jeune Miller. Il ne pensait pas grand chose de bon sur cette politique de l'autruche.

Cherchant à rompre un silence que pourtant il appréciait, Jonathan reprit son petite calepin et tomba sur la question qu'il voulait poser à son professeur.

"En ce qui concerne Pluton, en fait, je me demandais comment elle réagissait avec Charon. Vous aviez parlé d'un système double mais je ne suis pas certain d'avoir bien compris ce que vous entendiez par la. En quoi est-ce différent de la relation qu'il y a entre...euh...la Terre et la Lune par exemple ?"

Cette planète donnait bien du mal au jeune homme. Comment quelque chose d'aussi petit et d'aussi loin du soleil pouvait rivaliser avec les géantes gazeuses ? Et pourquoi ce nom si évocateur ? Pluton avait-elle mauvaise influence sur l'avenir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caitlin MacDonald
°0°Professeur d'Astronomie°0°
°0°Directrice des Serdaigles°0°

°0°Professeur d'Astronomie°0°°0°Directrice des Serdaigles°0°
avatar

Nombre de messages : 67
Age : 45
Message Personnel : Per mare per terras
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: En attendant Poudlard (suite)   Mar 16 Oct - 22:42

Caitlin suivait Jonathan alors qu’il perçait la foule en tentant d’avancer. Finalement, c’était une chance pour elle d’être tombé sur lui. Sa haute stature et son air assuré suffisaient à "obliger" les gens à s’écarter.

Le chemin de Traverse était moins noir de monde que ne l’était le pub, et l’air joyeux des badauds donnait l’impression d’une journée comme une autre dans le monde sorcier. Comme si la guerre – moldue ou sorcière – n’était pas à leur porte… La jeune femme avait du mal à comprendre toutes ces personnes qui arrivaient à oublier les bombardements qui, même s’ils n’atteignaient jamais la rue commerçante, se faisaient tout de même entendre. Pour sa part, elle n’arrivait pas à faire fi de tout ceci.

Alors qu’elle marchait à ses côtés, le jeune homme sortit une nouvelle fois son calepin, avant de lui poser une question sur Pluton. La professeur d’Astronomie prit une seconde pour se remémorer son cours, avant de lui répondre.


« Eh bien, la différence des masses de Pluton et Charon est l’une des plus faible de tous les couples planétoïdes/satellites du système solaire et surtout le barycentre de leurs orbites ne se situe pas à l'intérieur d'un des deux corps, voilà pourquoi on dit qu’ils font partie d’un système double. Pour ce qui est de la Terre et de la Lune, le barycentre de leurs orbites se trouve à l’intérieur de la Terre, à environ 4 700 kilomètres de son centre.
Cela répond-t-il à votre question ou dois-je tenter d’approfondir ? »


Caitlin rajusta sa cape et écarta d’un geste de la tête les cheveux qui venaient lui chatouiller le nez. Un sourire vint jouer sur ses lèvres, c’était toujours avec plaisir qu’elle répondait aux interrogations de ses élèves sur l’Astronomie, même si parfois, elle devait le reconnaître, elle se laissait emporter et employait des termes si techniques que les pauvres ne suivaient plus ce qu’elle disait… Elle espérait que ce n’était pas le cas à l’heure actuelle…

_________________
Un homme fort peut ouvrir toutes les portes,
mais seule la lecture peut ouvrir l'esprit.


Draco dormiens nunquam titillandus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://highlandslife.frbb.net
Jonathan Miller
°0°7ème Année°0°

°0°7ème Année°0°
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 27
Date d'inscription : 20/09/2007

MessageSujet: Re: En attendant Poudlard (suite)   Dim 21 Oct - 2:37

Jonathan ferma les yeux un instant en essayant de visualiser la scene. Euh..pas les planètes en elle même parce que son imagination n'allait pas jusque là mais au moins deux spheres de tailles presque semblable et dont le barycentre serait à l'extérieur des deux corps. Barycentre, quel nom barbare... c'était quoi déjà ? Euh...ah oui, il se rappelait. Les chiffres n'avaient jamais vraiment été son truc, il se débrouillait bien mieux avec les lettres et il préférait de loin les essais aux calculs. Pourtant pour être medicomage il devait faire des efforts.

Lorsqu'il rouvrit les yeux le Professeur MacDonald le regardait, un sourire aux lèvres. Sans savoir vraiment pourquoi, le calme jeune homme se sentit gêné et détourna les yeux pour éviter de rougir.

"Ne restons pas dans le chemin"

Fit-il d'un ton un peu brusque en avançant soudain avec de grandes enjambées comme s'il fuyait quelque chose. En fait Jonathan se fuyait lui même et était assez honnête pour s'en rendre compte. Il s'arrêta tout aussi soudainement, se retourna et planta de nouveau ses yeux calmes sur son professeurs.

"Désolé, j'ignore quelle mouche m'a piqué. Me pardonnerez-vous mon impertinence ?"

Il toussota un peu pour chasser cette étrange timidité puis continua.

"Je crois que j'ai compris, merci. Que va-t-on étudier cette année ? Qu'est ce qui risque de tomber aux aspics à votre avis ?"

Prenez n'importe quel adoelscent, même en temps de guerre, il sera plus effrayé par les prochains examens que par l'avenir de sa nation et tout raisonnable qu'il était, le jeune Miller n'échappait à la règle. Il craignait bien plus les Aspics que Grindewald !

Tout en parlant, il avait proposé son brasà Caitlin et s'était remis à marcher, à son rythme cette fois, essayant de ne pas penser au fait troublant que la jeune femme a coté de lui était son professeur et faisant mine de s'intéresser aux mille curiosités du chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caitlin MacDonald
°0°Professeur d'Astronomie°0°
°0°Directrice des Serdaigles°0°

°0°Professeur d'Astronomie°0°°0°Directrice des Serdaigles°0°
avatar

Nombre de messages : 67
Age : 45
Message Personnel : Per mare per terras
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: En attendant Poudlard (suite)   Lun 5 Nov - 23:49

Caitlin l’observa en souriant tandis qu’il fermait les yeux d’un air concentré. Lorsqu’il les rouvrit et qu’il rencontra son regard, il se détourna brusquement en changeant de sujet. L’avait-elle mis mal à l’aise ? En tous les cas, Caitlin le suivit alors qu’il s’écartait du chemin et sursauta en s’arrêtant net quand il se retourna brusquement vers elle en plantant son regard dans le sien.
Il s’excusa puis toussota dans sa main et l’écossaise eu un sourire aimable.


« Je vous en prie, il n’y a rien à pardonner… »

Il changea une nouvelle fois de sujet pour en revenir aux cours et la jeune femme hocha la tête d’un air concentré.

« Le programme de septième année porte sur l’Astronomie extragalactique. Nous étudierons la Cosmologie et l’Univers. Un programme très riche, j’espère que nous aurons le temps de le terminer… »

Elle fronça les sourcils tout en se remettant en marche. Les sujets qui risque de tomber aux aspics ? L’Astronomie était si vaste qu’il était difficile de dire quel sujet allait tomber.


« Eh bien… Il y aura sûrement des observations de notre galaxie avec des interprétations à donner. Niveau écrit, peut-être sur le programme des deux dernières années. Quoique, ils peuvent être vicieux et vous poser des questions sur le programme de première ou deuxième année… »

Elle ne voulait pas l’effrayer, mais les sujets des aspics étaient préparés par un jury sélectionné par le Ministère. Nul ne pouvait deviner ce que les membres de ce jury pouvaient avoir en tête…

« Mais ne vous inquiétez pas, si vous avez appris régulièrement tout au long de votre scolarité, il ne devrait pas y avoir de problèmes. »

Etonnant ce que les jeunes pouvaient être obnubilés par les aspics, enfin pour certains… Razz

_________________
Un homme fort peut ouvrir toutes les portes,
mais seule la lecture peut ouvrir l'esprit.


Draco dormiens nunquam titillandus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://highlandslife.frbb.net
Jonathan Miller
°0°7ème Année°0°

°0°7ème Année°0°
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 27
Date d'inscription : 20/09/2007

MessageSujet: Re: En attendant Poudlard (suite)   Jeu 8 Nov - 20:57

Avoir apprit régulièrement tout au long de sa scolarité. Comment pouvait-on décemment leur demander de se souvenir de tous les cours qu'ils avaient eu depuis sept ans ? Jonathan était un élève sérieux et studieux mais il était surtout humain et avait a coup sur oublié une bonne partie de ce qu'on lui avait enseigné en premiere ou deuxième année. Pour les sortilèges, la métamorphose ou les potions ca allait car on se servait des connaissances d'une année sur l'autres mais certaines matières comme l'histoire de la magie ou l'astronomie justement demandaient des qualité de mémoire qu'il n'avait pas ou très peu. Malgré son caractère studieux, le jeune poufsouffle n'avait jamais été un très bon élève. Beaucoup de jeunes moins travailleurs mais plus doués le dépassaient sans aucun soucis. Cela faisait longtemps qu'il ne s'en formalisait plus surtout lorsqu'il voyait combien ces mêmes élèves étaient prisonniers de leurs impulsions. Lui au moins était né calme et maître de lui. Chacun ses dons.

Courage, fuyons, dit l'adage. Autant changer de sujet sinon il allait stresser toute la fin de ses vacances !

"Vous ne deviez pas aller chercher des robes ? Je vois la boutique de Mme Guipure juste au coin. Je peux vous attendre à l'extérieur si vous le désirez. Je ne voudrais pas être indiscret."

Il marqua un temps et ajouta, changeant encore une fois de sujet ou plutôt revenant à leur sujet précédent.

"Ce ne sont pas les Aspics qui vont nous préparer a affronter Grindewald. Et comment pouvons-nous ignorer la guerre moldue puisqu'elle LE sert ? Parfois je me demande ou va le monde. A quoi cela va servir dites moi, d'apprendre à connaitre les planètes, la cosmologie si notre monde a nous est en train de mourir et de s'auto-détruire ? Quel avenir nous reste-t-il ?"

Il n'était pas abattu plutôt soucieux et réaliste. Il parlait avec sa douceur habituelle mais une pointe d'inquiétude brillait dans ses yeux. Après tout il n'était qu'un enfant encore et avait besoin d'être rassuré. Que se passerait-il si les moldus faisaient sauter la planète avec leurs bombes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caitlin MacDonald
°0°Professeur d'Astronomie°0°
°0°Directrice des Serdaigles°0°

°0°Professeur d'Astronomie°0°°0°Directrice des Serdaigles°0°
avatar

Nombre de messages : 67
Age : 45
Message Personnel : Per mare per terras
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: En attendant Poudlard (suite)   Dim 9 Déc - 15:09

[Désolée de l’attente et de l’absence, beaucoup de boulot ces derniers temps…]

Caitlin observa son élève du coin de l’œil, il semblait pensif, comme s’il méditait sur la réponse de la jeune femme. Finalement il dévia complètement de sujet et revint au but de leur présence dans l’allée commerçante, soit les robes que l’ancienne Serdaigle devait récupérer…
Elle releva la tête pour apercevoir elle aussi la boutique de Mrs Guipure, puis elle sourit, légèrement amusée par la remarque du jeune homme sur l’indiscrétion.


« Vous ne serez pas indiscret, je dois simplement y récupérer une commande. »

Pour ma mère, faillit-elle ajouter, mais elle se retint. Si elle disait à ses élèves que sa mère arrivait encore à la mener à la baguette alors qu’elle était majeure depuis presque vingt ans maintenant, qu’allaient-ils penser ?


« Mais faites comme bon vous semble, si vous préférez rester m’attendre à l’extérieur… »

Finalement, avant qu’ils n’atteignent la boutique, Jonathan reprit la parole et la questionna à nouveau sur un autre sujet. Elle comprenait son désarroi et ses interrogations. Où allait le monde ? Que ce soit le monde sorcier ou encore le monde moldu… Elle se le demandait également. Son sourire quitta son visage qui prit une expression plus grave.

« Vous avez raison, l’Astronomie ne vous servira à rien face à Grindelwald. Mais j’applique les consignes du Ministère et du Directeur. On me dit d’enseigner l’Astronomie aux jeunes sorciers, alors je le fais. C’est également un moyen pour vous, les jeunes, d’oublier un peu ce qui se passe à l’extérieur, en particulier pour les plus jeunes. Poudlard est un peu isolé du reste du monde, et vous y êtes en sécurité. Mais il est vrai que les enchantements, les potions ou la défense contre les forces du mal vous serviront plus à vous, les sixièmes et septièmes années. Car si la guerre n’est pas finie d’ici la fin de votre scolarité, c’est vous qui prendrez la relève de vos aînés, tombés au combat… »

Elle soupira et haussa les épaules.

« Que voulez-vous que je vous dise de plus… Je ne veux pas vous mentir, l’avenir est incertain, et on vous demande à vous de grandir plus vite que prévu… Vous êtes à un âge où vous devriez plus vous intéresser à la coupe de Quiddich, aux dernières fêtes organisées ou aux jeunes filles, pas à la guerre… »

Son regard se fit plus doux, bien qu’il restait grave. Elle essayait toujours de faire en sorte de paraître confiante, souriante, de manière à ne pas inquiéter ses élèves, mais là, hors du cadre scolaire et face à ce presque jeune adulte, elle ne pouvait continuer à se leurrer et à "mentir" aux autres…

_________________
Un homme fort peut ouvrir toutes les portes,
mais seule la lecture peut ouvrir l'esprit.


Draco dormiens nunquam titillandus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://highlandslife.frbb.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En attendant Poudlard (suite)   

Revenir en haut Aller en bas
 
En attendant Poudlard (suite)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Décès « suite à un malaise » du numéro deux de la police dans le Nord-Ouest.
» urgent caniche de 12ans à placer suite décés ADOPTE
» Journée Portes-Ouvertes [Suite]
» Pas de suite pour Spirit of the Sun
» En attendant Robin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: En dehors de Poudlard :: Londres :: Chemin de Traverse-
Sauter vers: