FAQAccueilS'enregistrerMembresConnexionRechercherGroupes

Partagez | 
 

 Marloes Van Niewenhuysen, professeur d'Arithmancie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marloes Van Nieuwenhuysen
°0°Professeur d'Arithmancie

avatar

Nombre de messages : 4
Age : 39
Message Personnel : Eadem mutata resurgo
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Marloes Van Niewenhuysen, professeur d'Arithmancie   Lun 28 Jan - 1:53

Généralité

Nom/Prénom
Marloes Reinhild Van Nieuwenhuysen, née Verhaegen.

Âge : 31 ans.

Date de naissance : 9 juin 1910.

Description physique : Cheveux auburn coupés courts, toujours parfaitement coiffés, visage sévère et savamment maquillé, le professeur Van Nieuwenhuysen a tout de l’intraitable matrone germanique dévouée à l’éducation des enfants, et à rien d’autre. Et pour cause : ce fut son rôle pendant près de dix ans ! De cette époque, elle garde un goût prononcé pour les vêtements sobres mais utilitaires, à l’image de ces tabliers dévolus aux femmes au foyer – même si elle ne crache pas sur une tenue plus élégante pour les grandes occasions, son départ précipité du domicile familiale lui a fait perdre la totalité de sa fortune et elle ne peut se permettre le luxe de la coquetterie.

Caractère : Bien que éprise des valeurs familiales que lui ont transmis ses parents – patriotisme, honneur, travail –, Marloes Van Nieuwenhuysen est une femme courageuse au caractère bien trempé : malgré les pressions familiales, elle mena avec succès ses études à son terme – même si elle du renoncer à faire une licence – et choisit elle-même son mari en la personne de Jan, lui aussi étudiant à Leuven.
Très stricte d’apparence, la jeune Flamande cache en réalité une (trop ?) grande sensibilité envers ses proches en général, sa fille en particulier. Un peu mère poule sous ses airs de matrone, elle a toujours veillé à ce que sa fille ne manque de rien – et surtout pas d’affection –, au point de s’en montrer parfois surprotectrice… Sa sévérité n’est ainsi qu’un masque à sa crainte perpétuelle qu’il lui arrive malheur.
Ce qui est vrai par contre, c’est qu’elle est extrêmement méthodique (limite maniaque) : elle n’a de cesse de voir des nombres dans tous les évènements de sa vie quotidienne, et prend un malin plaisir à les énumérer pour atteindre ce qu’elle appelle la « transe divinatoire ». Selon elle, appliquer machinalement un geste précis permet d’ouvrir son esprit à d’autres dimensions.

Origine : Née à Anvers, au sein d’une famille bourgeoise (et fransquillonne) de sang-mêlé, Marloes Van Nieuwenhuysen a reçu une éducation très stricte qui ne visait qu’à la transformer en une parfaite femme au foyer.

Famille :
Père : Koenraad Verhaegen (1876-1916)
Mère : Rachel Kleinman (1881-...)
Soeur : Annelies Verhaegen (1913-...)
Nièce : Katelijn Bogaerts (1935-...)
Épouse Jan Van Nieuwenhuysen le 3 janvier 1931
Fille :
Roos Klasina Van Nieuwenhuysen (17.08.1931)

Qui êtes-vous ?

Animagus :
Une chouette effraie.

Patronus : Un lion.

Epouvantard : Le cadavre de Roos.

Baguette : Bois d’épicéa, 21,75 cm, contenant un crin de licorne.

Histoire : Een, twee, drie, naar het bos ging zij.

L’enfance... Faite de privatisation, de rationalisation. C’était la guerre, m’a-t-on dit, la guerre ! Je me souviens avoir eu très peur, mais les souvenirs restent vagues. Mon père est au front, Annelies dans ses langes.

Vier, vijf, zes, kersen plukken.

Mon père n’y a pas survécu. Pour moi, ce n’est qu’une image en noir et blanc sur le buffet du salon.

Zeven, acht, negen, dans un panier neuf.

La libération, les cris de joie ; les années folles qui s’en suivirent. Mais nous sommes des filles convenables, avec une bonne éducation. On m’envoie loin de la ville et de ses folies, dans un endroit clos où on ne parle pas ma langue. Pour être une fille convenable. Une fille convenable…

Tien, elf, twaalf, elles étaient toutes rouges.

À peine commence-t-on à maîtriser la langue que déjà le décor change. Encore plus loin, dans un autre pays. Un bâton à la main, on sort de l’enfance. Et on apprend à vivre. Vivre en fille convenable.

Dertien, veertien, vijftien.

La comptine s’arrête, les choses sérieuses commencent. Pour la première fois, je crois percevoir dans les nombres quelque chose de plus profond. De plus puissant. De plus vaste. Mais je ne comprends pas encore pourquoi les années vont par trois.

Zestien, zeventien, achttien.

Je crois voir des nombres partout, mais bien rares sont ceux qui me comprennent. Je compte dans ma langue, parce qu’elle me coule de source. J’essaie de montrer en quoi c’est si naturel, mais on ne me comprend pas. On ne me comprend pas. Il n’y a que les mystiques et les mathématiciens qui me comprennent. Mais je réussis ; grâce à eux, malgré eux.

Negentien, twintig, eenëntwintig.

Ma mère est en colère, mais ma vie n’appartient qu’à moi : je veux percer le secret des nombres, comprendre pourquoi ils me fascinent, comprendre pourquoi c’est en 29 que tout s’est produit. Elle cède. Je rencontre Jan. Roos suit. Je déclare forfait.

Tweeëntwintig, drieëntwintig, vierëntwintig.

Je ne regrette rien : elle est belle. Je sais, en regardant ses cheveux, que chacune de ses pétales grandit selon la règle du nombre e. Elle est ma licence, elle est mon doctorat. Elle est plus que cela. Je ne regarde même plus le monde qui s’affole chez les perdants de la Der des Ders.

Vijfëntwintig, zesëntwintig, zevenëntwintig.

Elle ne va pas loin de chez elle, dans ce pensionnat lointain où on ne parle pas sa langue. Je me charge en personne de son éducation. J’en suis capable. Et je m’ennuie sans elle.

Achtëntwintig, negenëntwintig, dertig.

Vient la guerre, très vite le roi se rend. Nous sommes maintenant Allemands. Ça se gâte : ma mère a été convoquée. Elle n’a pas le sang assez pur pour avoir une vie normale, parait-il. Je ne le savais même pas. Moi et Annelies non plus. Même Roos. La peur est de retour, sous un visage bien plus concret cette fois. Normal : neuf triades se sont succédées, depuis.

Eenëndertig…

Je ne vais pas plus loin, la triade n’est pas encore finie. En temps de guerre, l’avenir est incertain. Même pour les médiums et les mathématiciens. Ceux qui vous disent le contraire ne sont que des menteurs, Monsieur Dippet.

Me voilà face à vous, à expliquer ma situation dans une langue qui n’est pas la mienne. J’ai traversé la Manche sur un balai, avec Roos pour seul bagage. Je l’ai fait, parce que les nombres m’ont appris que j’avais une chance sur vingt-quatre d’y survivre. Si je restais, je serais passée à une chance sur quinze mais Roos serait morte quoique je fasse. C’était un dilemme difficile, et j’ai choisi sans hésitation.

Me voilà face à vous, réfugiée de guerre et femme désespérée. Vous cherchez un professeur, je cherche un travail. Addition plus soustraction, cela se complète et annule nos problèmes. Je n’ai pas mené jusqu’au bout mes études, mais j’ai mes propres expériences, une véritable passion que vous ne trouverez chez aucun de vos compatriotes. Chaque médium a sa méthode pour s’extraire du monde extérieur, la mienne c’est de compter.

En ce moment même, je compte sur vous. De même pour Roos.

A Poudlard

Réputation :
Marloes n’ayant jamais encore eu l’occasion d’enseigner, sa réputation reste encore à faire.

Études : Après avoir fait ses primaires dans un internat privé en Belgique francophone, la jeune Anversoise fut envoyée à Beauxbâtons, où elle obtint les résultats suivants :

Citation :
Arithmancie : O
Astronomie : EE
Divination : O
Art culinaire : A
Mœurs des non-sorciers : EE
Sortilège : A
Histoire de la Magie : A
Latin : EE
Runes anciennes : EE
Elle s’inscrit ensuite à la Katholieke Universiteit van Leuven en Mathématiques magique (mineure Art divinatoire), mais elle fut forcée d’abandonner à la fin de son régendat suite à la naissance de Roos.

Matière par ordre de préférence :
De préférence : Divination ou Arithmancie
Si problème : Etude des moldus ou Runes anciennes
Cas désespéré : Soins aux créatures magiques, Botaniques ou Vol.

[Le personnage étant un peu (beaucoup) frappa-dingue sur les bords, je suis consciente que ça peut éventuellement bloquer... J'accepte d'en discuter Smile ]


Dernière édition par le Mar 29 Jan - 22:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LaPensine
Admin
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 117
Date d'inscription : 24/10/2007

MessageSujet: Re: Marloes Van Niewenhuysen, professeur d'Arithmancie   Mar 29 Jan - 19:57

Ca nous parait pas mal, mais par pure curiosité tu pourrais nous éclairer sur les origines géographiques de ton personnage. Tu pourrais étoffer un peu son caractère aussi?

Si non professeur d'Arithmancie me parait tout à fait approprié, ça te conviendrait?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marloes Van Nieuwenhuysen
°0°Professeur d'Arithmancie

avatar

Nombre de messages : 4
Age : 39
Message Personnel : Eadem mutata resurgo
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Marloes Van Niewenhuysen, professeur d'Arithmancie   Mar 29 Jan - 20:06

Elle est Anversoise... Je dois préciser le quartier ? mrgreen *va chercher sa carte*

Vais voir ce que je peux faire pour le caractère Wink

EDIT : Oups, j'étais pourtant persuadée d'avoir mis la ville quelque part Embarassed Mea culpa, je vais éditer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marloes Van Nieuwenhuysen
°0°Professeur d'Arithmancie

avatar

Nombre de messages : 4
Age : 39
Message Personnel : Eadem mutata resurgo
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Marloes Van Niewenhuysen, professeur d'Arithmancie   Mar 29 Jan - 22:01

Voilà, c'est fait Smile et l'Arithmancie me convient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marloes Van Niewenhuysen, professeur d'Arithmancie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marloes Van Niewenhuysen, professeur d'Arithmancie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Professeur Binns
» Professeur Gérard V. Étienne est mort. Paix à son âme.
» Vioras Shynt [Professeur d'arme & Noble]
» Arrivée du Professeur Flitwick et de Gregory Goyle
» Bureau du Professeur McGonagall

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Chambre Noire :: Registre :: Fiches validées :: Personnel de Poudlard-
Sauter vers: