FAQAccueilS'enregistrerMembresConnexionRechercherGroupes

Partagez | 
 

 Londres à bicyclette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tom Riddle
°0°5ème Année°0°

°0°5ème Année°0°
avatar

Nombre de messages : 230
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Londres à bicyclette   Sam 1 Sep - 20:01

4 Juillet 1941, 9h00

Il faisait chaud à Londres. Un soleil magnifique dardait ses rayons sur le pavé anglais, séchant rapidement les traces de l'orage qui avait saucé la ville pendant la nuit. La matinée était pourtant peu avancée, mais l'absence de vent et la limpidité du ciel promettait une journée fort peu fraîche.
Tom se félicita d'être parti si tôt alors que, un vieux vélo roulant paresseusement à son côté, il s'engageait sur le Chemin de Traverse.

Trop tôt pour les corvées, pour la ruée des matrones vers le nouvel arrivage de légumes. Levé à cinq heure, le sorcier s'était habillé et lavé en silence, avait posé une note au bureau de la gouvernante de garde, emprunté une bicyclette à la réserve et, à cinq heure et demi, était sortit par la porte de derrière. Ô liberté chérie, le voilà enfin loin des habituelles corvées de cette maisonnée à cinquante gamins, des bruits des petits, des regards noirs des grands ou même de ces murs gris et tristes. Vivement qu'il retourne à Poudlard !

Le reste avait été une errance dans le faubourg londien qui entourait la triste bâtisse. Il était trop tôt pour aller quémander un travail à l'Allée des Embrunes (personne sur le Chemin n'accepterait de donner un emploi à un mineur), mais ce n'était pas la porte à côté et Tom avait donc passé deux bonnes heures à slalomer entre des travaux de rénovations des rues (restes des Bombardements trop fréquents des mois précédents), des convois militaires et des routes barrées.
Il en vint à regretter de ne pas être parti à pied.

Enfin, après cette fort désagréable plongée dans le monde moldu, Tom avait passé une bonne heure et demi à se faire offrir le petit déjeuner par divers "connaissances" du Chaudron Baveur. Une tartine par ci, un oeuf par là, et le serveur (l'autre Tom) l'avait chassé de son bar, sous l'oeil amusé des deux grands mères qui avaient décidé de l'engraisser un peu en lui offrant friandise sur friandise. Du beurre, un luxe ! Tous les garçons de l'orphelinat l'auraient tabassé pour en avoir, magie ou pas.

Le guidon entre les mains, une vieille sacoche pendue à l'épaule (ses vêtements moldus s'y trouvaient, car il s'était changé au Chaudron pour passer une vieille robe de sorcier élimée mais trop chaude), Tom profita de la route jusqu'à l'Allée pour détailler les devantures des échoppes.
Il s'arrêta, au bout de quelques minutes, devant une librairie consacrée à tout ce qui touchait à la magie de combat. Une affiche en noir et blanc énumérait les divers nouveaux titres reçus et Tom ne put s'empêcher de grimacer en reconnaissant un traité sur la légilimencie, aperçut dans la réserve. Encore un sur la longue liste des ouvrages qu'il ne pouvait pas se payer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celestia Prewett
°0°5ème Année°0°

°0°5ème Année°0°
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 25
Message Personnel : Les filles, faites attention a vos cheveux... // Tom je t'aime *o* oh ouiii
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Londres à bicyclette   Sam 1 Sep - 20:40

Ce jour-là, Célestia décida de traîner au lit. Il était déjà 7 heures et demi, et le soleil frappait ses yeux au travers de la grande fenêtre de sa chambre. Mécontente, la jeune femme se tourna dans l'autre sens et replia ses jambes contre elle. Sa lourde et trop couvrante robe de nuit lui tenait déjà bien assez chaud, pourquoi fallait-il que ce maudit soleil s'y mette à son tour ? Les orages étaient bien plus agréables, du moins de son point de vue. La jeune serpentarde enfonça son visage dans l'oreiller qui lui offrit l'avantage de la plonger dans un noir profond. Seulement, lorsqu'elle se rendormit, enfin paisible...

"RAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH"

Célestia ouvrit brutalement les yeux dans son coussin, le coeur dansant des claquettes au creux de sa poitrine. Serrant son oreiller
comme sa vie en dépendait. Le cri n'appartenait à nul autre que son jeune frère Victor. Visiblement, plus il grandissait, plus elle redoutait les vacances. Prenant une grande inspiration dans les plumes d'oies de son polochon, Célestia se redressa, les cheveux mal coiffés, ouvrit la bouche pour accabler son frère de repproche mais ne put qu'éternuer bruyamment. Victor, couvert des postillons de son ainée, cligna des yeux et partit en courrant dans le couloir. La jeune fille ne put que glorifier son allergie aux acariens.

Enfin levée, lavée et habillée, Célestia réussit à se dérober du petit-déjeuner. Elle ne mangeait jamais en été, ce qui désespérait singulièrement la grosse domestique, qui soutenait que les hommes préféraient les filles bien formée. Sur ses mots, l'adolescente serrait les dents et partait s'enfermer dans sa chambre. Personne ne la forçerait à faire ce qu'elle n'avait absolument pas envie de faire, et sûrement pas une domestique moche et grosse.

Elle consigna le début de sa journée dans son journal, d'une écriture soignée.

"Mon seul souhait c'est de LE voir. Pas de manger... Ce qu'ils sont stupides ces adultes. Presque autant que certains moldus."
Sur ces derniers mots, le lourd cahier de cuir claqua et retrouva sa cachette habituelle, protégé, en somme, d'un sortilège d'illusion. Si quelqu'un l'ouvrait il n'y verrait que des pages blanches. Elle soupira et regarda ses pieds avant de se décider à sortir. Vêtue d'une robe particulièrement longue -elle avait peur du regard des hommes sur elle depuis qu'elle était rentrée de Poudlard, c'était différent- Ainsi donc, crevant de chaud, elle posa un couvre chef sur ses longs cheveux bruns et descendit les marches pour arriver dans l'entrée de sa demeure. Sérrée entre deux autres immeubles rouges briques, elle semblait bien ordinaire, exepté le fait qu'elle soit a un embranchement du chemin de traverse. Tout de blanc vêtue, elle paraissait s'accorder parfaitement avec ce temps plus que clément. Elle se permit donc de flâner sur le chemin de traverse, il était à peine 9 heures, les gens circulaient, les boutiques ouvraient les unes après les autres, Londre s'éveillait en ce jour d'été resplendissant. Célestia soupira et posa les mains sur ses hanches, cherchant une quelquonque activité. Ses pensées furent arrêtées net par un cri et une bousculade. Elle reconnu la sihouette de son frère lui passer sous le nez, accompagné d'un de ses amis. Elle s'apprêtait de nouveau à crier lorsqu'elle s'apperçut que ce petit chenapan lui avait tout simplement volé son chapeau.Furieuse, elle hâta le pas pour le retrouver et le vit poser le couvre chef sur la tête d'un garçon qui n'avait sûrement rien demandé. Un coup d'oeil rapide et elle Le reconnut. C'était Tom ! Lui même. Là, devant la librairie, avec le chapeau de Célestia posé sur la tête avant qu'il n'ai le temp de réagir. La jeune femme sentit ses jambes trembler sous sa jupe longue, son ventre se tordre désagréablement, sa gorge se nouer. statique, elle le fixa sans ciller pendant quelques secondes avant de reprendre contenance. Victor s'étant enfui avec son ami, elle ne pouvait pas lui demander d'aller présenter ses excuses à l'homme de sa vie Tom. Cela voulait dire qu'elle devait aller le voir Elle-Même !
Prenant tout le courage qu'elle possédait, elle s'avança difficilement jusqu'au magnifique serpentard. Une de ses chevilles se tordit en chemin, elle n'y prêta pas attention. Une fois arrivée près de lui, elle ouvrit la bouche pour parler etne réussit qu'à lâcher un :

" Excusemoi méjpeurécuprélechapo ?"

_________________
.°¤ Au 100ème étage, les filles de ton age, auraient bien fini par s'y plaire. Au 100ème même les filles les plus sages perdent la tête. Au 100ème étage, les filles de ton age cherchent à percer le grand mystère, au risque d'en rester prisionnières...
L'enfer n'est pas toujours sous terre ¤°.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Riddle
°0°5ème Année°0°

°0°5ème Année°0°
avatar

Nombre de messages : 230
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Re: Londres à bicyclette   Dim 2 Sep - 14:37

Heureusement pour le petit Victor, les trois croissants, deux oeufs au plat, quatre tartines, ainsi que l'assiette de bacon et la tasse de café du petit déjeuner pesait assez sur l'estomac de Tom pour qu'il renonce à toute poursuite. Oh, le Serpentard aurait put utiliser sa magie (il y avait trop de sorciers pour qu'on le détecte), mais l'envie lui en manquait tant qu'il se résigna à limiter sa vengeance à un profond soupir de lassitude. Bien entendu, il retira le chapeau de sa noble tête et s'apprêtait à ricaner à la vue des fleurs séchées qui l'ornaient lorsqu'une réplique hautement incompréhensible fit vibrer ses tympans.

Bien que Tom n'eu strictement rien compris aux paroles de la demoiselle, l'équation était simple : une fille, une robe plutôt assortie au chapeau. Au moins une chance sur deux que ce soit à elle. Son visage lui était plus que familier et Tom mit aussitôt un nom sur la bafouilleuse : Célestia Prewett, sang pur, dans sa maison, dans son année, dans son fan club aussi mais il n'était pas sensé le savoir.
Tiens tiens tiens. Intéressant. Avec un peu de chance elle pourrait lui payer le repas de midi, ou même lui offrir un livre pour occuper ses soirées.

Cette résolution prise, Tom tendit le couvre chef à la jeune fille, un sourire charmant aux lèvres. "C'était ton frère, le moufflet ?" demanda-t-il en se rappellant que Célestia n'en parlait jamais qu'en mal. Une idée lui vint et, au lieu d'interrompre son geste pour que la Serpentarde reprenne son chapeau, il le posa directement sur sa tête. "Il te va mieux qu'à moi. C'est français ? Très joli."
Riddle passa encore quelques secondes à tripoter inutilement le chapeau, soit disant pour trouver le meilleur angle, mais surtout tout à fait conscient de sa proximité avec Célestia. Séduction un jour, séduction toujours. "Mais quel impolis je fais, Miss Prewett ! Bonjour, d'abord, et ensuite;" dit-il en reculant légèrement avantde lui faire un baise main. Ok, là il en faisait peut être un peu trop, mais elle était une proie facile. "Tu venais acheter quelque chose ?" demanda-t-il avec une curiosité feinte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celestia Prewett
°0°5ème Année°0°

°0°5ème Année°0°
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 25
Message Personnel : Les filles, faites attention a vos cheveux... // Tom je t'aime *o* oh ouiii
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Londres à bicyclette   Dim 2 Sep - 15:53

L'envie de tuer Victor passa (plutôt) rapidemment. Tom tourna vers elle après avoir poussé un long soupir. Elle sentit son ventre creux se nouer abominablement et tenta de reprendre un peu de contenance.

"C'était ton frère, le moufflet ?"
"Mmh... Hélas."Dit elle un peu secouée par cette approche qu'elle ne lui connaissait absolument pas.

La jeune fille lui sourit et, avec plus qu'étonnement, le regarda déposer son chapeau au sommet de son crâne. C'était tellement dur de ne pas rougir dans un cas pareil, comment paraître ne serais-ce qu'un peu intelligente? Oui elle pouvait le faire! Elle tenta un sourire et ressentait presque jusque dans ses bras les tremblements de ses jambes. Surtout la droite, allez savoir pourquoi.

"Il te va mieux qu'à moi. C'est français ? Très joli."*Italien*.
"Oui. "
Lâcha en ne voulant pas le contre dire sur cette si jolie lançée. De plus ça aurait fait déplacé.... Il s'approchait sans doute un peu plus que ne le voulait la politesse, mais l'excuse bidon du chapeau rattrapait ses gestes... Qui n'étaient pas pour déplaire à Célestia, qui n'avait jamais été aussi amoureuse qu'à cet instant. Qui a dit que l'amour n'était pas une maladie?

"Mais quel impolis je fais, Miss Prewett ! Bonjour, d'abord, et ensuite." Murmura t il en lui faisant un baise-main. Là c'était à la limite même du malaise que la jeune sang-pur balbutia quelques paroles de politesse, son coeur battant encore plus vite. Mais, dans toute cette politesse et ses galanteries, il y avait quelque chose qui ne collait pas. Enfin, quoi qu'il en soit, il lui portait de l'intêret, qu'il ait des idées dérrière la tête ou pas.

"Tu venais acheter quelque chose ?"
Demanda t il ensuite, avec un sourire qu'elle ne lui voyait pas si souvent. Elle prit une grande inspiration, définitivement, c'était la plus belle journée qu'elle ait jamais vécut. Elle sourit, et reprit, plus assurée, et surement plus charmante qu'une gamine bafouilllante.

"Pas à la base, mais il est vrai que je devrais me trouver quelques lectures de chevet, et toi?"
Demanda t elle, charmante et avenante. Avec Tom c'était un peu plus qu'avec les autres, mais sans tomber dans le cliché si pathétique de l'amoureuse transie, bien qu'elle en fut a un point ou "l'amoureuse transie" aurait semblait des plus normales. Non, c'était Célestia prewett, la petite demoiselle aimable qui parlait, pas la grosse énergumène d'amoureuse-folle-a-mourir-de-son-Tom-Olala.

_________________
.°¤ Au 100ème étage, les filles de ton age, auraient bien fini par s'y plaire. Au 100ème même les filles les plus sages perdent la tête. Au 100ème étage, les filles de ton age cherchent à percer le grand mystère, au risque d'en rester prisionnières...
L'enfer n'est pas toujours sous terre ¤°.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Riddle
°0°5ème Année°0°

°0°5ème Année°0°
avatar

Nombre de messages : 230
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Re: Londres à bicyclette   Lun 3 Sep - 19:50

Hélas.Charmant comme ceux qui avaient une famille étaient prêts à tout pour s'en débarasser, parfois... alors que d'autres auraient tué pour en avoir père, mère et petit frère pour vous coller au train. La vie était ironique, n'est-ce pas ?
Tom écrasa vivement la petite tâche d'amertume qui menaçait de s'étendre comme de l'huile sur un étang.

"Je te plains, vraiment," déclara Tom avec une pointe d'ironie qu'il ne masqua pas. C'est sûr, le gosse -Victor, il s'appellait Victor si ses souvenirs ne le trompaient pas, et il était sûr de lui- était une plaie bien pire que les bombes allemandes et la tyrannie de Grindelwald. *Au moins tu n'as pas à faire du charme à des vieilles peaux pour manger le matin, toi* pensa-t-il amèrement alors qu'il plaquait sur ses lèvres un sourire tout à fait amical. Ses pensées n'étaient qu'à lui et son visage n'exprimait en rien leur acidité. "Je flâne. Y'a pas grand chose à faire là où j'habite alors je viens me promener ici. C'est plus intéressant," expliqua-t-il sans mentir mais en omettant quelques détails. Pas question d'avouer à quelqu'un de Poudlard qu'il cherchait un boulot."Tu veux que je vienne avec toi, pour le livre ? J'en aurai sûrement quelques un à te conseiller. Les vendeurs essaient toujours de vider leurs stocks des navets imbuvables, surtout en ce moment. Je pourrai t'éviter quelques légumes qui mériteraient le rang de rois du potager," acheva le Serpentard avec un rire moqueur mais dépourvu de froideur.
Son but n'était pas de faire peur à la demoiselle.

Tom s'éloigna finalement de la jeune fille pour récupérer son vélo, posé négligement contre la vitrine. Pas qu'il y tienne, mais ce serait chiant de devoir retourner à l'orphelinat à pied (sans parler des remontrances à l'arrivée). "Tu as une idée des préfets qui seront nommés cette année ?" demanda-t-il sur le ton de la conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celestia Prewett
°0°5ème Année°0°

°0°5ème Année°0°
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 25
Message Personnel : Les filles, faites attention a vos cheveux... // Tom je t'aime *o* oh ouiii
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Londres à bicyclette   Lun 3 Sep - 20:08

La jeune fille leva un sourcil devant le ton de Tom quand il lui fit entendre qu'il la plaignait, vraiment.
Elle haussa les épaules et regarda un peu ses pieds, avait-elle dit quelque chose de mal? Son frère l'agaçait singulièrement, surtout ces derniers temps, mais elle n'avait pas pour autant crié à l'injustice ni quoi que ce soit. Voilà qui était étrange. Peut-être avait-il perdu un petit frère ? Elle frissona à l'idée de lui évoquer des souvenirs ou des pensées désagréables. Mais ne s'excusa pas pour autant, pour peu qu'elle se trompa, elle aurait l'air finaude...

Il lui sourit et elle se sentit fondre, quelque part entre son ventre et ses jambes. Jambes qui boudaient de plus en plus le fait de tenir le corps - pourtant frêle - de l'adolescente. Il embraya sur le fait que les libraires allaient tenter d'embobiner cette pauvre demoiselle en dêtresse si jamais il ne venait pas à sa rescousse. Pour un peu elle aurait cru entendre le discours d'un jeune homme qui flirt. Mais Célestia ne voulait surtout pas se donner de fausses impressions, c'était là une preuve de gentillesse, sans doute forcée pour faire bonne impression. Elle lui rendit son sourire, retrouvant son calme, car bien refroidie dans ses espoirs naissants. Ce n'était rien, ce n'était rien, ce n'était rien se disait-elle. Elle avait en vérité une liste précise des ouvrages qu'elle désirait acheter, principalements axés sur la philosophie, et les contes et légendes. Seulement, elle préférait passer pour une jeune idiote et boire chaque parole de Tom plutôt que d'envoyer un gentil sourire et l'envoyer pêtre (avec le sourire). Normal après tout. La jeune Prewett le regarda prendre son vélo et haussa légèrement les sourcils, il était dans un état pitoyable. Seulement, elle se retenu de tout commentaires en songeant qu'il devait avoir une valeur sentimentale.
Ah Tom....

Elle l'attendit sagement à l'entrée de la boutique, un sourire de nymphette collé sur le visage, que rien ni personne n'aurait pu ôter. Puis, au dernier moment elle se rendit qu'elle n'avait même pas accepté sa demande... gênant. Elle avait agis sans dire le moindre mot. C'était habituel, on ne lui demandait normalement jamais son avis, elle obéissait sagement.

Tant pis, il ne devait pas avoir remarqué cela, au milieu des sourires et des recintrages de jupes, des rougissements et des mordillements de lèvres inférieures.

Seulement, il lui avait demandé clairement son avis pour les préfets... Célestia s'agita enfin de sa léthargie et répondit paisiblement tandis qu'il revenait vers elle.

" Vraiment aucune idée... Abraxas"
* Pour changer...* Dit elle sans amertume, alors qu'elle n'en pensait pas moins.

_________________
.°¤ Au 100ème étage, les filles de ton age, auraient bien fini par s'y plaire. Au 100ème même les filles les plus sages perdent la tête. Au 100ème étage, les filles de ton age cherchent à percer le grand mystère, au risque d'en rester prisionnières...
L'enfer n'est pas toujours sous terre ¤°.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Riddle
°0°5ème Année°0°

°0°5ème Année°0°
avatar

Nombre de messages : 230
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Re: Londres à bicyclette   Mar 4 Sep - 22:36

Tom haussa un sourcil étonné. Sa question était-elle compliquée ? Ou Célestia faisait-elle semblant de ne pas comprendre pour ne pas se mouiller ? "Abraxas est déjà préfet," lui fit remarquer le Serpentard avec douceur. "Même s'il est probable qu'il devienne préfet en chef. Aucun des autres de cette promotion ne lui fait vraiment de l'ombre."
Tom haussa les épaules. Abraxas ou un autre... et Malefoy était de sa maison. Il devrait être content pour lui, d'autant que le blond l'aimait bien.

"Mais je parlais des nouveaux préfets. De ceux qui seront nommés cette année, tu sais ? Toi par exemple. Tu penses obtenir le rang ?"

Curiosité, curiosité. Tom savait qu'il partait favoris dans sa maison, mais avec l'amour fou que lui vouait Dumbledore, il fallait s'attendre à tout.

Riddle avait laissé derrière lui la boutique à la sobre devanture, sa bicyclette crissant légèrement sur le pavé. Il faudrait qu'il trouve un endroit où cacher cette chose, pensa-t-il en pinçant les lèvres. Le regard que Prewett avant lancé au vélo était assez instructif en la matière. "Je parie... McGonagall chez les Chatondor. Dumbledore l'adore, on ne va pas y couper. Remarques, il y a pire."

Et chez les Poufsouffle... connaissant St-Just, on hériterait d'un ou d'une timide maladive qui se révélerait finalement sous la tâche. Ce type avait un don pour transformer les boulets en gens supportables, Tom l'admettait avec plaisir. Tout le contraire de son collègue Gryffondor, en some...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celestia Prewett
°0°5ème Année°0°

°0°5ème Année°0°
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 25
Message Personnel : Les filles, faites attention a vos cheveux... // Tom je t'aime *o* oh ouiii
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Londres à bicyclette   Mar 4 Sep - 22:56

BIM !

Célestia secoua la tête. Ce qu'elle avait à dire des choses bêtes quand elle se précipitait - en quelques minutes, ...normaaal - pour répondre à une question. Non pas qu'elle soit lente mais c'était plutôt que la jeune fille n'avait absolument pas réfléchis au sens de la phrase... ce qui n'avait rien arrangé.

"... ah ... oui tu as raison excuse moi j'ai la tête ailleurs."

Puis Tom rajouta qu'il deviendrait très certainemment Prefet-en-chet, ce qui n'étonna pas la jeune fille. Avec son succès et son charme, qui pouvait résister à l'envie de l'envoyer dans les hautes sphères du pouvoir et faire appliquer ses lois monstrueuses mouhaha préfet-en-chef ? Je vous le demande.

"Mais je parlais des nouveaux préfets. De ceux qui seront nommés cette année, tu sais ? Toi par exemple. Tu penses obtenir le rang ?" Demanda t-il ensuite.

Ce coup-ci, l'adolescente manqua avaler sa salive de travers, mais de quoi lui parlait-il ? Ah oui ... les préfets....Debout Cesti... Tu peux le faire...

"Moi ? Non... toi oui." Dit elle simplement avec toute la franchise qu'elle possédait. A cet instant, elle laissa tomber son masque d'imbécile heureuse et afficha un air un peu plus posé, sûre d'elle et assurément convaincue de ses dires.

"Je parie... McGonagall chez les Chatondor. Dumbledore l'adore, on ne va pas y couper. Remarques, il y a pire."
Dit Tom ensuite, toujours aussi doux et amical. Elle se sentait tellement à l'aise qu'elle en oublia de reprendre son air stupide et soumis.

"Tseuh ... C'est quand même bien subjectif ces élections de préfets... J'éspère seulement que ce ne sera pas comme il y a trois ans, ils étaient totalements .....Stupides. Apprendre un réglement par coeur et savoir l'appliquer justement sont deux choses totalements différentes, on dirait que tout le monde n'avait pas compris ça" Dit elle en faisant référence à d'anciens préfets, peu amicaux et assez ... gorilles.

_________________
.°¤ Au 100ème étage, les filles de ton age, auraient bien fini par s'y plaire. Au 100ème même les filles les plus sages perdent la tête. Au 100ème étage, les filles de ton age cherchent à percer le grand mystère, au risque d'en rester prisionnières...
L'enfer n'est pas toujours sous terre ¤°.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Riddle
°0°5ème Année°0°

°0°5ème Année°0°
avatar

Nombre de messages : 230
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Re: Londres à bicyclette   Mer 5 Sep - 22:34

"Oh ? Tu penses à quelqu'un ?" demanda Tom d'une voix fort innocente, le visage tout aussi vierge de toute malice. Bien entendu, il avait plus qu'une petite idée sur la chose qui pouvait troubler Célestia. Mais voilà : Tom avait appris à ses dépends qu'il fallait toujours avoir l'air plus con qu'on ne l'était pour être tranquille. Autrement dit, comme tout garçon adolescent normalement constitué, Tom se devait d'être aussi perceptif qu'un cognard, avec la capacité émotionnelle d'une cuillère à soupe (quant même, fallait pas abuser, les cuillères à café restaient la spécialité des Gryffys) et, si possible, le tact d'un Panzer. "Ce n'est pas un Gryffy, au moins ? Ils ne sont pas tous idiots mais enfin, tu mérites mieux qu'une bande de bourrins dont le blason représente l'animal le plus flemmard d'Afrique..."

Riddle haussa les épaules et tourna légèrement la tête, soit disant pour fixer une vitrine. En réalité, il faisait bien attention à présenter à Célestia son meilleur profil. Quitte à torturer la pauvre fille, autant y aller jusqu'au bout. "Tu connais Dumbledore. Il fait le beau, le héro et tout, mais au fond, c'est qu'un vieux avec des chouchoux. Si ça se trouve il se teint la barbe et les cheveux pour avoir l'air plus jeune."
Tom laissa un sourire mesquin fleurire sur ses lèvres : il trouverait bien un petit de première année pour... enfin... quelques cheveux verts seraient très esthétiques sur le roux du vieux cinglé. En se débrouillant pour que ledit cinglé ne remonte jamais à la source, bien entendu.

"Je ne vois pas pourquoi tu ne pourrais pas être Préfète. Tu n'a pas moins de chances que moi, je peux te l'assurer !"

Et il pensa : mais oui bien sûr !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celestia Prewett
°0°5ème Année°0°

°0°5ème Année°0°
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 25
Message Personnel : Les filles, faites attention a vos cheveux... // Tom je t'aime *o* oh ouiii
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Londres à bicyclette   Mer 5 Sep - 22:53

A toi !!! Se retint-elle de lui aboyer au visage avec autant de tact qu'un rugbyman - Iléouleballon ? GRaou -. Célestia toussa légèrement et regarda Tom longuement, il s'était tourna face à la vitrine et son visage n'en était que plus resplendissant, doucement éclairé par la lumière du soleil. Si Dieu existe, il a créer Tom pour donner une pointe de perfection à cette planète pourrie par l'existence humaine.

Il lui parla bêtement des Gryffondors. Mais où allait-il chercher des choses pareilles? Riddle était un peu plus malin et finaud que ça quand même...

Non?

Bon.

Elle se passa la main dans le cou et constata qu'elle avait vraiment très chaud. Mais ce n'était après tout qu'un détail. Un détail tout comme sa lourde robe, son chapeau trop large et le sourire de Tom qui lui donnait une fièvre à coucher un cheval. Cette fièvre qui faisait mal au ventre, qui donnait des rêves étranges - Vraiment, Sisi -.

.... Une seconde de reflexion sur la barbe de Dumbledore plus tard...

* Une autre ânnerie ? Mais Tom que t'arrive t-il ? Moi ? Préfete ? Mais oui bien sûr ! *

"... Ah ... euh ... Ecoute Tom, je doute sérieusement devenir préfète, même si je l'avais voulu tu sais" Dit elle en repensant notemment aux quelques petites misères qu'elle avait infligé aux filles de l'école...

"Mais toi tu pourrais bien... avec tes résultats"
* Ton charme, ta beauté, ta perfection, ton regard si profond, tes mots si justes, tes lèvres...Aaaaah tes lèvres.................... on se reprend *

Célestia était en train de dévorer le garçon des yeux, et c'était très peu conventionnel. Très, très peu. Vraiment. Elle espéra qu'il n'ait rien vu, elle aurait l'air de quoi?
Son coeur allait au rythme endiablé d'un cheval de jockey sur la dernière ligne droite de la course, les papillons de son bas ventre s'agitaient pour la seconde fois de sa vie. La première fois était lorsqu'elle avait vu Riddle après un effort physique, tout sourires auprès d'Abraxas et pas si couvert que ça.

* HOP HOP HOP MAIS A QUOI JE PENSE LA ?
_ D'après toi Cesti?
_Ah non pas toi ! Sors !
_ Allez, ça fait longtemps...
_ Je ne suis PAS Skyzophrène, sors de là tout de suite !
_ Saute lui dessus !
_ Mais c'est honteux ce que tu dis, tais toi, mon Dieu, tais toi, ce n'est VRAIMENT pas correct d'avoir ce genre de pensées ! Je suis choquée *

Célestia arrêta net son dialogue interne. Mais pourquoi revenait-elle maintenant ? Ca faisait tellement longtemps qu'elle avait arrêté de se parler à elle-même, ce n'était pas le bon moment ni le bon endroit. Elle sourit à Tom, comme jamais elle n'eut sourit à personne.

"Ces livres alors ?" Dit elle en fixant ses lèvres un court instant, prête comme jamais à plonger dans un univers de livres et de poussières, bref, quelque chose qui n'avait rien à voir avec un Tom de profil sous un soleil généreux.

_________________
.°¤ Au 100ème étage, les filles de ton age, auraient bien fini par s'y plaire. Au 100ème même les filles les plus sages perdent la tête. Au 100ème étage, les filles de ton age cherchent à percer le grand mystère, au risque d'en rester prisionnières...
L'enfer n'est pas toujours sous terre ¤°.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Riddle
°0°5ème Année°0°

°0°5ème Année°0°
avatar

Nombre de messages : 230
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Re: Londres à bicyclette   Ven 7 Sep - 21:35

Aaaaaaaah Célestia. Toute une histoire, vraiment.

Tom savait tout, c'était bien connu. Le mauvaise caractère de la Prewett, par exemple, il vous en faisait une dissertation complète avec thèse, antithèse et synthèse, et même les petits dessins dans la marge si vous insistiez. Les talents et les faiblesses de Célestia, idem.
Mais avec elle, Tom allait toujours sur d'agréables surprises. Il se disait, par exemple, que la Serpentarde ne tomberait jamais plus bas dans les abysses de l'amour qu'elle lui vouait. Et à chaque fois, il découvrait avec une horreur mêlée d'admiration qu'il se trompait, même s'il n'avait jamais compris comment elle faisait pour ne pas atteindre le fond au moins une fois de temps en temps.
Ah, l'amour. Aussi incompréhensible qu'un coup de pelle en plein nez.

"Qu'est-ce que tu en sais ? Il n'y a qu'un professeur pour comprendre un professeur, très chère," répondit Tom en abrégeant la torture, dardant de nouveau ses yeux noirs sur Célestia... mais sans se départir d'un joli sourire. C'était trop drôle de voir Prewett avec les genoux tous tremblants et cette étincelle de bêtise adolescente dans le regard...
Merlin, heureusement qu'il n'était jamais amoureux, lui !

Crrrrrr, crrrrrrr. Mordred, s'il n'y avait eu le vélo pour gacher ses beaux effets, la scène aurait été encore plus amusante ! Tom ne retint pas une petite grimace agacée et avisa une ruelle vide, juste à leur gauche. "Attends moi un instant, veux-tu ?" murmura-t-il avant de bifurquer jusque dans le cul de sac. Il posa la bicylette derrière un tonneau, sortit sa baguette et chuchota un rapide sortilège de désillusion.
Mwahaha. Il n'y avait que quelques crétins du ministère pour croire que Riddle allait s'abstenir de magie. Ses vêtements moldus suivirent le même chemin et c'est les mains plus libres qu'il rejoignit Célestia. "Nous disions donc... je ne pense pas que ce soit sans espoir pour toi. Tu es intelligente, assez aimée de tes professeurs, raisonnablement taluentueuse et tes résultats sont corrects. Tant que nous n'aurons pas reçu les lettres de Poudlard, ni toi ni moi ne seront sûrs de rien."
Soit disant. Tom ne doutait pas de sa nomination. Pas le moins du monde même.

"Tu veux qu'on aille chez Kajlidra Amal ?" demanda ensuite Riddle en changeant complètement de sujet. "Il a des choses très intéressantes sur les magies orientales. Il y aura peut être sa fille... comment elle s'appelle déjà ?"
Aaah jalousie, jalousie. Si Célestia tombait dans son petit piège, la matinée serait passionnante !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celestia Prewett
°0°5ème Année°0°

°0°5ème Année°0°
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 25
Message Personnel : Les filles, faites attention a vos cheveux... // Tom je t'aime *o* oh ouiii
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Londres à bicyclette   Sam 8 Sep - 0:43

Célestia reprit contenance et l'écouta encore parler des préfets. Elle nominée ? Mais non, mais non . Enfin, si c'était le cas, quel gueuleton ! Elle pourrait être encore pire avec ces sales gosses mal élevées. Un léger sourire fendit son visage pourtant déjà rayonnant. Ce qu'elle devait avoir l'air stupide. Personne n'avait le droit d'être aussi heureux en ces temps de guerre. Elle si. Rien n'aurait pu lui donner plus de satisfaction que d'être écoutée par celui qu'elle aimait. Son amour, la dévorant encore et toujours, ne demandait pas beaucoup en retour. Un regard, une attention, une parole, et elle était plus que comblée. Ce n'était pas un sentiment qui réclamait un retour, loin de là. C'était si pur, si simple, si fort. Rien de faux, rien de vrai, rien de flou mais rien de concret. C'était comme mourir à chaque seconde et rouvrir les yeux face au visage de l'être aimé. Qui pouvait la comprendre ? Cette gamine folle d'un adolescent, qui ne devait pas même deviner la valeur de ce qu'elle ressentait...

Elle prit une inspiration; ses yeux pétillèrent, ses joues rosirent et son sourire s'élargit encore tandis que le jeune homme partait poser son vélo miteux. Celestia en profita pour quitter le gilet blanc qui complétait sa tenue et le noua autour de sa taille. Une brise fraiche rafraichit ses épaules enfin découvertes. Frêles, si frêles épaules... L'amour ca lui faisait perdre une quantité de kilos !

Quand même un peu gênée, elle croisa les bras pour cacher un minimum la peau découverte, bien que sa robe n'eut absolument rien d'indécent ou même de provoquant. Songeuse, elle écouta Tom tandis qu'il revenait paisiblement.

"Tu veux qu'on aille chez Kajlidra Amal ?" demanda ensuite Riddle en changeant complètement de sujet. "Il a des choses très intéressantes sur les magies orientales. Il y aura peut être sa fille... comment elle s'appelle déjà ?"

Célestia sursauta. SA fille ? Qui ca ? Quelle fille ?
Elle fronça légèrement les sourcils et toussa trè bruyemment pour ne pas crier à Tom qu'on en avait rien à faire du nom de cette petite allumeuse. Elle préféra se replier sur un sourire léger.

"Shérazade. Ou pas. " Répondit Cesti; elle-même étonnée de sa réaction plutôt calme.

"Mais ouiiii Allons y..............POurquoi pas... allez....C'est parti.......let's go...... héhé....... bon........"

Crise de toux numéro deux.

"Et .. eh ..... Si tu venais partager mon déjeuner après ?" Proposa t elle en se passant la main dans le cou, tout sourires. C'était une façon détournée pour dire: t'es a mwa, t'es mon otage, et tu risque pas de m'échapper. Ou pas.

"Je te l'offre tiens..." Ajouta t-elle pour qu'il ne sorte pas l'excuse -bidon- du : J'ai pas assez d'argent sur moi. Le tout avec un sourire rayonnant, bien que l'idée de voir une autre demoiselle tourner autour de Tom lui soit presque inssuportable. Elle ne lui demandait pas de l'aimer, certes ... mais fallait pas abuser. Sans doute son sourire raoyonnant était-il dépeint sur un visage pâle et des joues rouges pourpres, trop de sentiments à la fois.

_________________
.°¤ Au 100ème étage, les filles de ton age, auraient bien fini par s'y plaire. Au 100ème même les filles les plus sages perdent la tête. Au 100ème étage, les filles de ton age cherchent à percer le grand mystère, au risque d'en rester prisionnières...
L'enfer n'est pas toujours sous terre ¤°.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Riddle
°0°5ème Année°0°

°0°5ème Année°0°
avatar

Nombre de messages : 230
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Re: Londres à bicyclette   Dim 9 Sep - 22:17

Tom se retint de pouffer. Sentant le rire lui remonter des poumons dans la gorge, il fourra les deux mains dans les poches de sa robe, les poings serrés pour canaliser les tressauds nerveux.
Jalouse, Célestia était jalouse !

"Shérazade ? C'est pas indou, ça," s'étonna Riddle sans avoir besoin de feindre. Pas que le nom de la gamine l'intéressât le moins du monde, mais il détesterait que la serpentarde en robe blanche lui mente. Tom détestait qu'on lui mente. Au plus haut point, même.
Le "ou pas" de Célestia la sauva de ce qui aurait été une maladroite et peut être désastreuse tentative de légilimencie de la part de Tom. Il comprit aussitôt qu'elle avouait ne pas connaître la réponse ou, plus vraisemblablement, ne pas vouloir la connaître. Tant pis. Ce n'est pas comme si l'information l'avait vraiment intéressée. "Et puis zut, on s'en fiche de toute façon," murmura-t-il en haussa les épaules, sortant les mains de ses poches pour dégraffer un peu son col. Juste assez fort pour que Célestia l'entende.

Hourra, victoire, félicitation Tom ! Il n'avait même pas eu besoin de forcer pour se faire inviter. Il retint un sourire et, humblement, déclara qu'il se sentirait coupable s'il acceptait, puisqu'il n'avait rien pour payer.
Mais connaissant Célestia, il suffisait d'avoir l'air un poil piteux pour qu'elle insiste. Il suffirait de choisir un resto pas cher -ou d'acheter un sandwich, Tom n'était pas regardant sur la nourriture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celestia Prewett
°0°5ème Année°0°

°0°5ème Année°0°
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 25
Message Personnel : Les filles, faites attention a vos cheveux... // Tom je t'aime *o* oh ouiii
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Londres à bicyclette   Dim 9 Sep - 22:33

Célestia se mordilla la lèvre inférieure. Mais quel nom portait cette satanée indienne .... Shérazade c'était celui de la fille du tunisien. Ah oui elle avait bêtement.

"Yashna...." Marmonna t elle avant d'entendre Tom la couper en disait que de toutes façons zut on s'en fichait. Cette phrase la soulagea d'un poids énorme; qui s'échappa comme une colombe qui s'envoler.

La jeune serpentarde insista pour partager son déjeuner avec Tom. Non seulement cela lui permettait de passer du temps avec lui, mais aussi de prendre un vrai repas consistant. Pas que ses sens lui jouent des tour et qu'elle aie des coups de barre mais...Si.
Son esprit était plus qu'ouvert, les barrières mentales de bases baissées par la fatigue et le manque de vitamines, le moindre des occlumens pouvait sentir cela. Cesti tenta de prendre une grande bouffée d'air frais pour pouvoir y voir plus clair, mais rien ne venait : elle devait manger et vite de préférence. Ses jambes vacillaient de plus en plus et l'effet que Riddle avait sur elle n'arrangeait rien, loin de là.

"Je te paye même une gauffre avant" Dit elle en allant d'un pas vif jusqu'au marchant ambulant commander deux gauffres. Elle paya et revint vers Tom, lui en mettant une dans les mains. D'un geste distrait elle coupa petit bout de la sienne du bout des doigts et le mangea aussitôt. Elle avait bien pris garde à ne pas paraître pour une affamée mais plutôt pour une jeune fille qui à une petite gourmandise. iIls reprirent ainsi leur marche jusqu'à la boutique indienne.

_________________
.°¤ Au 100ème étage, les filles de ton age, auraient bien fini par s'y plaire. Au 100ème même les filles les plus sages perdent la tête. Au 100ème étage, les filles de ton age cherchent à percer le grand mystère, au risque d'en rester prisionnières...
L'enfer n'est pas toujours sous terre ¤°.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Riddle
°0°5ème Année°0°

°0°5ème Année°0°
avatar

Nombre de messages : 230
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Re: Londres à bicyclette   Sam 15 Sep - 14:13

Mauvaise idée.

La veille, Tom aurait accueillie la gauffre de Célestia avec un plaisir non feint. L'avant vieille aussi. Et le lendemain, sans aucun doute.
Mais pas après tout ce qu'il avait engloutit au petit dej...

Riddle n'était pas un goinfre et, plus habitué à des repas légers, il voyait déjà les crampes d'estomac qui suivraient cette débauche de nourriture, de sucreries et beurre. Malheureusement, refuser n'était déjà plus une option, et Tom se refusait à jeter quelque chose de comestible.
Il déglutit péniblement et entama le dessert, en prélevant une grosse bouchée. Parait que quand on mangeait vite, on avait l'impression qu'il y en avait moins... le sucre restait savoureux, mais le reste lui inspira du plâtre. Avaler lui donna la nausée et son ventre protesta, mais Tom se força à sourir.

"Merci pour la gauffre. C'est très bon." dit-il d'un ton largement plus joyeux que ses sentiments réels. Définitivement dégouté, il n'attendait qu'une vitrine colorée pour attirer l'attention de Célestia et se débarasser de sa gauffre.
Sa diversion apparut finalement sous la forme d'un poster grandeur nature de Valéria Flavia, sur lequel flottait, en rouge sang, la mention "MAGE DANGEREUSE, si vous voyez cette sorcière, veuillez prévenir immédiatement le ministère !"
Peuh. Comme si Flavia allait, Lieutenant de Grindelwald, allait attendre tranquillement que les Aurors arrivent...

"Tu crois qu'elle est vraiment fichue comme ça en vrai ou que c'est juste pour l'esthétique de l'affiche ?" demanda Tom en pointant du doigt la grande brune, du côté de la rue où marchait Célestia. Bon, ce n'était pas fameux, comme diversion, mais on faisait comme on pouvait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celestia Prewett
°0°5ème Année°0°

°0°5ème Année°0°
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 25
Message Personnel : Les filles, faites attention a vos cheveux... // Tom je t'aime *o* oh ouiii
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Londres à bicyclette   Jeu 20 Sep - 19:16

Célestia leva ses yeux sombres sur l'affiche qui brillait au dessus d'eux. Tom termina sa gauffre à grandes bouchées et lui demanda ce qu'elle pensait de l'apparence de la sorcière. L'adolescente glissa une main dans son cou et fronça les sourcils, septique. Certes, elle avait tellement entendu sur cette femme... Mais était-elle réellement faite ainsi? ... Ca elle n'en savait rien, elle ne l'avait jamais vu.

"Et bien... En fait, oui je pense." Dit Célestia en posant ses mains sur ses hanches, dubitative.
"Sinon ca servirait à rien de nous montrer une image faussée... En tout cas on peut bien dire ce qu'on veux cette femme inspire le respect." Ajouta t elle le plus honnêtement du monde.

Et elle le pensait. Glissant une de ses mains dans ses cheveux sombres, elle les attacha en queue de cheval avec un ruban qui était noué autour de son poignet au cas ou. En vérité, le ruban cachait plutôt le côté osseux de sa main, comme si la moinde poussée eut pu briser son bras. La jeune femme resta plantée ainsi, fixant son regard dans celui du Lieutenant, bien qu'omnubilée par la voix de Tom.

_________________
.°¤ Au 100ème étage, les filles de ton age, auraient bien fini par s'y plaire. Au 100ème même les filles les plus sages perdent la tête. Au 100ème étage, les filles de ton age cherchent à percer le grand mystère, au risque d'en rester prisionnières...
L'enfer n'est pas toujours sous terre ¤°.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Riddle
°0°5ème Année°0°

°0°5ème Année°0°
avatar

Nombre de messages : 230
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Re: Londres à bicyclette   Sam 22 Sep - 18:55

La réponse de Célestia plut à Tom. S'il y avait bien une chose qu'il ne supportait pas (ou plutôt, pour éviter la mauvaise foi, une chose parmi les nombreuses qu'il ne supportait pas), c'était ces petits patriotes imbéciles pour qui l'Angleterre, avec son ministère archaïque, son "héro" aussi ridicule que l'infâme faux Saint Nicolas qui venait chaque hivers à l'orphelinat... était en passe d'écraser Grindelwald.
Ridicule. Dumbledore avait autant de chances d'abattre le Mage Noir que Selwyn de se mettre aux tutus roses et à la vie de famille.

"Certes. Mais si je la rencontrais..."

Pensif, Tom s'apprêtait à se débarasser de sa gauffre, comme prévu, lorsqu'il remarqua que Prewett était encore plus mince qu'à la fin de l'année scolaire. Encore au régime ? Et ses parents qui ne faisaient rien ? Le savaient-ils, au moins ? Ah, c'était beau, l'amour familial ! Tom eu un petit sourire narquois. "Respect ou pas, qu'elle soit bien fichue ne n'empêchera pas de l'abîmer un peu. Comme la Taïchovsky -et encore, elle l'avait vraiment mérité, cette teigne."

Orgueilleux ? Bien sûr ! Arrogant ? Evidemment ! Tom n'irait pas jusqu'à chercher des puces à un Lieutenant juste pour faire le beau, mais dans son petit esprit d'adolescent à l'égo démesuré, il avait sa chance en duel. Heureusement qu'aucun mage noir ne choisit cet instant pour attaquer le Chemin de Traverse : le Serpentard aurait dû revoir son avis sur lui même, et plutôt deux fois qu'une.

"Tu ne voudrais pas ma gauffre ? Je n'ai plus faim et tu es toute pâle."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celestia Prewett
°0°5ème Année°0°

°0°5ème Année°0°
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 25
Message Personnel : Les filles, faites attention a vos cheveux... // Tom je t'aime *o* oh ouiii
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Londres à bicyclette   Jeu 25 Oct - 20:37

Célestia regarda ailleurs un instant. Son esprit était soudainement calme, comme serein. Certaines choses agissaient sur elle comme un calmant, en particulier cette histoire de lieutenants. La guerre pétrifiait la jeune femme sur place.

Elle soupira très légèrement et replaça ses longs cheveux noirs en arrière. Etrangement, elle ne s'était jamais sentie ainsi, ce calme l'effrayait au fond d'elle. Comme si quelque chose guettait là, tapie dans l'ombre, avant d'attaquer. Ce calme avant la tempète. mal à l'aise, elle se tourna face à Tom et détailla son visage tandis qu'il parlait. Dans son esprit, il était sur qu'il avait un léger complexe de supériorité, mais sa voix était si belle, ses yeux si brillants et son visage si expressif qu'elle oubliait tout ces défauts.

Il lui proposa sa gauffre, qu'elle prit doucement entre ses doigts longs et très fins. Ces mains expertes en potions et tout ce qui touchait à la cuisine semblaient taillées dans la pierre la plus cassante et délicate qui puisse exister.

" Merci." Murmura t elle le coeur gros.

_________________
.°¤ Au 100ème étage, les filles de ton age, auraient bien fini par s'y plaire. Au 100ème même les filles les plus sages perdent la tête. Au 100ème étage, les filles de ton age cherchent à percer le grand mystère, au risque d'en rester prisionnières...
L'enfer n'est pas toujours sous terre ¤°.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Londres à bicyclette   

Revenir en haut Aller en bas
 
Londres à bicyclette
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Londres, nous voilà. [Helinä]
» Récupération de la Tour de Londres
» Rues de Londres, après le couvre-feu
» Londres - Oxford Street
» Londres - Downing Street

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: En dehors de Poudlard :: Londres :: Chemin de Traverse-
Sauter vers: