FAQAccueilS'enregistrerMembresConnexionRechercherGroupes

Partagez | 
 

 Se tenir prête face aux évènements futurs.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Astraea Selwyn
~*Ministre de la Magie*~
~*Bourin en Chef*~

~*Ministre de la Magie*~~*Bourin en Chef*~
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 58
Message Personnel : Qui a osé me contredire ? QUE JE LUI PETE SA GUEULE !
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Se tenir prête face aux évènements futurs.   Lun 3 Sep - 11:39

21 Août 1941, 19h43

Le temps n’était pas bien beau. Pour tout avouer, il avait même quelque chose de laid et de poussiéreux. Des dépôts et des relents de ruine flottaient dans l’air, embrumant la ville de Londres dans un voile gris et palpable, déprimant. C’était une atmosphère de fin d’ère… ou de début d’un étrange cycle, chacun pouvait y voir sa propre version. Pour Astraea, en tout cas, c’était une époque de bataille et de rudes épreuves.

Trois ans.

Depuis trois ans, elle avait renversé une série d’a priori sexistes et de propos calomnieux, quittant son poste de Commandante de la Brigade Magique, pour succéder au Ministre de la Magie. Et c’était pour elle un honneur que d’être choisie, reconnue et édifiée par la Reine elle-même. Ah ! Elle en avait vu des visages ébahis à l’annonce de sa nomination. « Une femme ? Ministre ? » « Une femme pour nous commander ? » Eh oui mes chéris, l’Ordre et la Loi seront féminins, que cela vous plaise ou pas. Vous pourrez bien médire ou scandaliser, c’est Astraea Selwyn qui vous dirigera, d’une main de fer et d’un œil acéré.

Astraea porta un regard alentour, s’arrêtant sur son bureau, ses dossiers en cours, l’affiche officielle de sa promotion… Tout cela lui appartenait, tout cela la représentait. Et, par Merlin, personne d’autre qu’elle ne l’avait mérité. Ayant dû subir jour après jour la dure discrimination concernant le travail des femmes, elle avait réussi à se dégotter un boulot dans un bureau du Département des Sports Magiques, fourrant son nez dans des paperasses et autres feuillets inutiles, à l’aspect très officieux, et à l’intérêt inexistant. Constatant avec un effarement progressif que sa vie filait vers le Rien le plus total, elle passa les examens pour devenir Auror. Réussis grâce à son acharnement, mais de peu : les épreuves de dissimulation et passages en catimini n’étaient pas son fort. Après tout, à quoi bon être discret ? Ce n’était pas en s’effaçant que l’on se récoltait les honneurs ! Non, mieux valait faire une entrée spectaculaire, exploser tout ce qui bouge, puis se laisser féliciter pour la rapidité et l’efficacité de l’intervention. La Chasse au Mages Noirs lui avait permis de se faire progressivement un nom, notamment grâce à l’arrestation plutôt violente de Waldo Thorn, un terroriste occulte qui s’était amusé à piéger certains réseaux de cheminées. Elle l’avait coincé dans Baker Street, et le duel avait duré vingt minutes. A la fin, trois maisons durent être reconstruites, seize moldus eurent la mémoire effacée, mais l’indésirable fut fait captif. Après quelques autres interventions aussi musclées que théâtrales, elle fut à même de devenir Commandante de la Brigade Magique. Et là… autant dire que tout le monde s’était tenu à carreau. Elle possédait les pleins pouvoirs sur les méthodes (et les conséquences) des arrestations, ne se gênant pas le moins du monde pour en abuser. Elle avait explosé, détruit, réduit en poudre la plupart des ennemis publics numéro un, libérant la population sorcière d’une importante pression criminelle. Si bien que pour contrer la menace Grindewald, le poste de Ministre lui fut relégué sans autre forme de procès. Bien entendu, elle accepta de suite. Accessoirement, elle éclata aussi d’un gros rire gras. Ils étaient beaux, maintenant, tout ces petits résidus de lâcheté qui s’étaient offensés dans son dos, tenant des discours sexistes et projetant un renouveau des Droits des Mâles. Maintenant ils l’appelaient « Madame la Minitre », et elle, en bonne diplomate et en excellente rancunière, se fit un plaisir de leur foutre son poing dans leurs gueules. Déridant et ludique.

Astraea sourit. Il était encourageant de se remémorer tous ces échelons de carrière, ils lui rappelaient qu’elle pourrait y arriver, qu’un jour, elle botterait le cul de Grindewald, qu’elle lui briserait chacun de ses détestables sous-fifres, qu’elle remettrait L’ORDRE ET LE CALME DANS CETTE NATION, NOM D’UN CHIEN !
Au dehors, très loin dans le ciel, des sirènes retentirent. La victoire n’était pas pour tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Se tenir prête face aux évènements futurs.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Guide]Les évènements insolites
» Le forumhaiti face à l'histoire d'Haiti de 1986 à 2006
» A quand le reveil citoyen face a l'insecurite ?
» G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise
» Maryse Narcisse aura sauvé la face , faute de sauver Fanmi Lavalas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: En dehors de Poudlard :: Londres :: Ministère de la Magie-
Sauter vers: